Notre Atelier

904 Chemin des Arriots

38330 Biviers, France

info@cirophane.com

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

© 2020 par Rocketsmith SAS

Rechercher
  • Cirophane

Challenge Confinement : Weekend Végétarien : Défi #5

Mis à jour : mars 31

C'est notre premier weekend de confinement, et il fait un temps superbe dans les Alpes. Un temps idéal pour être dehors et sortir le barbecue... Aujourd'hui on va continuer d'explorer nos émissions de CO2 cachées. Hier, on a vu ensemble comment 400 emails émettent autant de CO2 que votre frigo en un an, et comment réduire cette empreinte numérique. De la même manière, notre alimentation a un impact écologique. L'aliment avec le plus fort coût écologique reste de loin la viande rouge. On produit annuellement 323 millions de tonnes de viande dans le monde. C'est colossal. Cette industrie représente plus de 15% de nos gaz à effet de serre. Produire un kilo de bœuf émet 27 kg de CO2. Soit l'équivalent de 14% de la consommation électrique annuelle d'un foyer français. Cela vaut la peine d'être répété : la production de 8 kg de bœuf est plus polluante que votre consommation électrique ANNUELLE (10.000 KWh de conso moyenne annuelle pour un foyer, multipliés par 20g de CO2/KWh), soit 200Kg de CO2, contre 216Kg pour les 8 Kg de bifteck ! Éliminer 8 kilos de viande rouge de son régime alimentaire, c'est compenser toute sa conso électrique annuelle. Au-delà de son impact carbone la production de viande rouge est extrêmement gourmande en ressource : 700L d'eau pour produire un kilo de bœuf, d'après l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique, qui a de loin les chiffres les plus optimistes). Produire 60 kilos de bœuf consomme donc autant d'eau qu'un foyer à l'année (soit 42.000 L d'eau). La question des terres cultivables se pose aussi : 40% de la production mondiale de céréales sert à nourrir le bétail. Si seulement les céréales étaient comestibles telles quelles... Oui, mais on a besoin de la vitamine B12, non?! "Supprimer [la viande] ne pose aucun problème pour la santé", nous dit Anthony Fardet, un chercheur en nutrition préventive à l'Institut National de Recherche Agronomique, il ajoute que manger des œufs et des produits laitiers suffit à couvrir tous nos besoins en vitamine B12 (source) Alors, concrètement, qu'est-ce qu'on fait ?



L'idéal ce serait que l'on devienne tous végétariens. L'autre option, beaucoup plus simple à mettre en place, c'est de réduire autant que possible notre consommation de viande. Alors notre défi est simple : pas de viande ce weekend ! Chiche ? En plus c'est facile, il n'y a plus de viande dans le frigo, et on a tous la flemme de sortir faire la queue à un mètre cinquante les uns des autres. Pour des super idées de recettes végétariennes, c'est par ici ! A demain pour un nouveau défi ! Flemme & Verdure

21 vues